Magazine dentaire

Top chir-dent
Tell a Friend


Chir-dentTV


Suivez l'actualité de la Communauté
Restez en contact avec nous
Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Subscribe to chir-dent Feed by Email

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» LE TRAUMATISME OCCLUSAL.pdf
Mar 2 Jan - 22:11 par SOY57

» MANUEL D'EMBRYOLOGIE DE L’ODONTE ET DU PARODONTE
Ven 8 Déc - 0:07 par celou

» Télécharger toutes les cours du Programme de Biomatériaux en PDF
Mer 4 Oct - 17:59 par lydiaben11

» Propriétés mécaniques des biomatériaux.PDF
Mer 4 Oct - 17:55 par lydiaben11

» Cicatrisation parodontale.PDF
Dim 23 Avr - 13:14 par hgaradi

» Diabète et cavité buccale
Dim 26 Fév - 13:57 par YACINE82

»  les cours paro 4eme année DR ZAGHEZ PDF
Lun 30 Mai - 12:25 par s.berroudji

» fond protecteur à l'hydroxyde de ca
Dim 4 Oct - 19:23 par nelar

» Quelle curieuse lésion de la langue
Ven 28 Aoû - 20:33 par hakim mikah

» besion d'aide svp
Mer 3 Juin - 20:01 par mirouna cherdouna

» Travaux pratiques D2 :Tracés et mesures céphalométriques en odf
Mer 3 Juin - 19:56 par mirouna cherdouna

» Démarrer en parodontologie
Sam 7 Fév - 13:26 par sucre d'orge

» Manuel de Bassigny Orthodontie
Dim 30 Nov - 15:50 par yip08

» Desmodontoopathies
Mer 5 Nov - 1:00 par benyoucef

» les desmodontopathies
Mer 5 Nov - 0:57 par benyoucef

» Aidez moi
Dim 19 Oct - 22:46 par ilhem-aiko

» Devenir dentiste au Canada
Mar 9 Sep - 13:31 par dred31

» Tous les cours de chirurgie dentaire
Dim 17 Aoû - 16:03 par ali nabet

» Myiasis orale
Mer 6 Aoû - 20:19 par hakim mikah

» nouveau !!!!! CD _tous les cours de chir-dent
Jeu 17 Juil - 13:59 par megossx

» PATHOLOGIE DE LA MUQUEUSE BUCCALE: PRESENTATION ET CONDUITE A TENIR
Sam 7 Juin - 12:40 par mouloud2008

» L'Analyse de Delaire
Lun 2 Juin - 21:43 par reda516

» les étapes clinique de la réalisation d'une couronne unitaire
Dim 1 Juin - 16:20 par jeanrock17

» SALUT
Jeu 29 Mai - 21:14 par FEDSI YOUNES

» Annales Concours D'Admission Internat
Mer 21 Mai - 0:45 par goumah

Choisissez votre langue
Nous parlons toutes les langues du monde
Statistiques
Nous avons 7439 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est JMBZ

Nos membres ont posté un total de 6453 messages dans 3839 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 149 le Sam 29 Juil - 1:41
quran
le Pack vidéos

Odontologie conservatrice l'organe dentaire

Aller en bas

Odontologie conservatrice l'organe dentaire

Message par dent le Ven 5 Fév - 13:53

l'organe dentaire





I Généralités

• Définition de l'organe dentaire
L'organe dentaire est une entité composée de multiples tissus dont chacun est doté d'une structure et d'une physiologie particulière qui leur permet d'assurer leurs propres défenses et par conséquent la défense de tout l'organe dentaire

II Mécanismes de défenses

II.A. L'émail

II.A.a. Composition de l'émail et structure
Les analyses chimiques de la composition de l'émail permettent de montrer que
• la teneur en éléments inorganiques varie entre 95 et 98%
• On considère que sa matrice organique varie entre 0.5 à 2% du poids totale
La quantité d'eau qu'il contient varie en fonction des méthodes de dissection utilisées
• On peut l'évaluer entre 2 et 4% dont une partie est fixe et l'autre est liée

II.A.b. Structure
L'émail dentaire est formé d'une couche d'égale épaisseur recouvrant l'ensemble de la dentine couronaire au dessus du collet anatomique de la dent
Il se termine en biseau au niveau gingival alors qu'il présente une épaisseur maximal au niveau des cuspides.
Il est formée de substance interprismatiques qui traversent l'ensemble de l'émail de façon non rectiligne.
Nota Bene: :

Il existe une absence d'alternance entre substance inter- et intraprismatique ; à laquelle s'ajoute une processus de maturation tardive, ce qui donne l'impression de l'existence d'une zone aprismatique de surface d'où la notion d'émail prismatique et d'email non-prismatique

II.A.c. Moyens de défense
L'émail ne possède physiologiquement aucun moyen de défense ou de régénération, il constitue un capital de dureté qu'il faut conserver contre l'attaque carieuse

II.B. Le complexe dentino-pulpaire

II.B.a. Dentine et pulpe


1 Définition de la dentine
La dentine est définit par la Fédération Dentaire Internationale de la façon suivante
La dentine est le tissu dure qui forme le coeur de la dent, se développe à partir de la papille mésenchymateuse et qui quand elle est mature est minéralisée

2 Définition de la pulpe
La pulpe occupe le centre de la dent, dans une cavité inextensible limitée extérieurement par la dentine minéralisée dont elle est séparée par la zone dentinogénétique

II.B.b. Dentinogenèse
La mise en place de la dentine ou “dentinogenèse” est l'aboutissement d'un processus qui comporte 2 phases:

1 Une phase cellulaire
Pendant laquelle les odontoblastes synthétisent et rassemblent les précurseurs de la trame organique de la dentine
Cette phase d'élaboration est suivie d'une phase de sécrétion

2 Une phase extracellulaire
Au cours de laquelle interviennent des modifications biochimiques et des réactions enzymatiques au sein du matériel sécrété
Cette phase de maturation aboutira à la minéralisation et à la formation de la “dentine” proprement dite
La dentinogenèse se poursuivra, au delà de la période d'élaboration, pendant toute la vie de la dent au sein de la zone dentinogénétique
C'est au niveau de la zone de prédentine que se situent les processus de minéralisation
Cette zone appartient à la fois à la pulpe et à la dentine: elle assure la liaison histologique et fonctionnelle entre les 2 composantes du complexe dentino-pulpaire


II.B.c. Les remaniements dentinaires ou moyens de défenses


La formation de la dentine se poursuit tout au long de la vie de la dent à des cadences différentes sous différentes formes


1 Dentine initiale, primaire ou tubulaire (péripulpaire)
Possède une disposition régulière à cause de la disposition semblable des dentinoblastes et que la dent à ce moment subit des efforts minimes.


2 Dentine fonctionnelle ou dentine secondaire
Au fur et à mesure que les contraintes fonctionnelles augmentent pour la dent, la formation de la dentine augmente jusqu'à empiéter sur la chambre pulpaire
Les dentinoblastes sécrètent de la matrice dentinaire et se rétracte vers le centre pulpaire, leur ordonnancement s'altère, la dentine est alors produite en vague
En conclusion, on dira que la dentine secondaire est produite tout au long de la vie de la dent et tend vers une diminution du volume pulpaire

3 Dentine d'irritation: réparation ou de défense
Les stimuli excessifs de la part de l'environnement entraînent la formation de la dentine atypique
Les interventions de la dentisterie, la carie et les stimulations excessives (abrasions) entraînent la formation rapide de la dentine
Les tubuli sont irrégulier, souvent absents
Cette dentine est moins sensible aux stimulations extérieures du fait de la solution de continuité dans la rangée des dentinoblastes
Remarque

Dentine traumatique
Un mécanisme de défense peut activer les cellules responsables de la formation dentinaires à un tel point que la lumière canalaire se trouve presque complètement oblitéré
On appelle cette dentine “dentine traumatique” mais en fait elle n'est qu'une forme de la dentine d'irritation

II.B.d. L'inflammation pulpaire
L'inflammation pulpaire est d'abord précédé par :
• Une vasodilatation avec augmentation du volume sanguin, l'hyperémie pulpaire(=phase préinflammatoire), les capillaires de la pulpe vont être dilatés et congestionnés
Si la vasodilatation est prolongée, il s'ensuit une inflammation pulpaire et périapicale
Il n'y a pas de différence entre ces 2 inflammations, dans les deux cas on distingue 2 réponses de types fondamentales


1 La réponse exsudative
C'est une réponse immédiate qui vice à stopper et à neutraliser l'agent agresseur (microbien, chimique ou mécanique)
elle est caractérisée par
• Un afflux de liquide exsudatif qui va viser à détoxiquer l'agent agresseur ; c'est l'œdème inflammatoire
• Une infiltration des cellules qui vise à digérer et absorber l'agent agresseur; c'est les cellules polynucléaires neutrophiles

2 La réponse proliférative
C'est une action secondaire retardée
• Le tissu conjonctif pulpaire et périapical vont former de nouvelles cellules les fibroblastes
• des vaisseaux sanguins : les angioblastes
• et des fibres
Ces nouveaux éléments vont constituée le tissu de granulation ; dont la fonction est de réparer et de remplacer le tissu endommagé
Le tissu de granulation est dit “granulomateux” quand on constate la présence en grand nombre de lymphocytes, de cellules du plasma et de macrophages

II.B.e. Additif : Sénescence pulpaire et altération pulpaires dégénératives
La sénescence pulpaire est le vieillissement précoce de celle-ci
En effet, l'attrition, les traumatismes, l'abrasion, les caries peuvent être à l'origine du déclenchement de l'évolution et du vieillissement de l'organe pulpo-dentinaire
Ces altérations sont l'atropine et les dégénérescences pulpaires

1 L'atropine
C'est la variation la plus évidente, consiste en une diminution du volume de la chambre pulpaire et du canal radiculaire par dépôt permanent de dentine secondaire et tertiaire
• Dans les dents âgées ; le canal radiculaire n'apparaît le plus souvent que sous la forme d'une étroite fente et peut même à l'occasion être complètement oblitérée

2 La dégénérescence
Se sont des calcifications apparaissant également dans les dents des personnes âgées, spécialement du tiers apical et ceci par dépôt permanent de dentine canaliculaire
Cette sclérose étant particulièrement rapide dans la dentine du tiers apical

II.C. Le cément

Structuralement le cément ressemble à l'os car il a une calcification voisine, mais il en diffère du point de vue fonctionnel, car il n'est ni vascularisé ni innervé, ni intéresser par le drainage lymphatique
C'est un tissu protecteur qui sert d'encrage pour les fibres de Sharpey
Il se dépose de manière continue et remodèle la morphologie radiculaire, en compensation de l'éruption, et en réaction à la dérive mésiale et aux mouvements dentaires physiologiques.


Merci
avatar
dent
Super vip
Super vip

Membre du mois Membre du mois : Mars
Messages : 720
Points : 1873
Date d'inscription : 23/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum